3 musthaves pour l’Islande

3 musthaves pour l’Islande

Bien préparé

De quoi avez-vous besoin pour l’Islande ? Les opinions divergent largement, à tel point que les aventuriers novices sont souvent incapables d’y voir clair. Le résultat ? Impossible de choisir et un sac à dos trop lourd. Lorsque vous vous immergez un peu dans le paysage et les environs, vous découvrez rapidement que l’Islande ne se préoccupe pas de la quantité de vos affaires, mais plutôt de leur qualité. Pour vous éviter des problèmes de dos et un surplus de nourriture, vous trouverez ci-dessous les 3 incontournables de la randonnée en Islande. Mettez-les en tête de votre liste de choses à prendre et prenez le temps de faire vos achats.

1. Bottines de marche imperméables

Quiconque se rend en Islande pour faire de la randonnée doit savoir qu’il marchera sur des surfaces dures et pierreuses, des plages de lave, des formations rocheuses, des plaines enneigées et des rivières. Les chaussures de marche légères ou les chaussures de sport peuvent donc être enlevées de votre esprit. En raison du paysage accidenté et du temps changeant, il est absolument nécessaire pour votre propre sécurité et celle des autres d’apporter de bonnes chaussures de marche de catégorie B ou B/C au moins, qui sont imperméables. Elles doivent être costaudes et avoir une bonne adhérence et une bonne accroche pour que vous puissiez bien vous déplacer sur les plaines enneigées et les pistes de boue.

Choisir le GoreTex 

Comme la température en été est d’environ 10 degrés Celsius pendant la journée et que vous pouvez rencontrer quatre saisons en une seule journée, il est conseillé d’acheter une chaussure de randonnée avec membrane GoreTex (GTX). Cette membrane garantit que l’eau ne peut pénétrer dans la chaussure mais que la transpiration peut en sortir. GoreTex garde vos pieds au sec et au chaud même lorsque vous marchez dans une rivière. 

Achetez un peu plus grand

Lorsque vous achetez des chaussures de randonnée, faites attention à la taille et à votre première impression de la coupe. Achetez toujours une demi-taille plus grande, car vos pieds se dilateront à mesure que votre circulation sanguine augmentera et que vos pieds deviendront chauds. Vous devrez donner à vos orteils un peu d’espace pour quand vos pieds enflent. Vous sentez déjà « un petit truc » ou quelque chose qui ne va pas quand vous l’essayez en magasin ? Ne les achetez pas et regardez autre chose.

Obtenir de bons conseils

Rien n’est plus ennuyeux que de recevoir de mauvais conseils. C’est pourquoi vous ne devez jamais acheter vos chaussures de randonnée sur un marché ou dans un magasin d’occasion. Surtout si vous devez faire attention à l’argent, il est tentant de faire attention au prix, mais ne le faites pas et économisez simplement pour acheter du bon matériel. Allez dans un magasin spécialisé dans les activités de plein air comme AS Adventure ou autre et obtenez des conseils. Apportez des chaussettes de randonnée pour l’essayage et allez au magasin en fin de la journée : vos pieds seront un peu plus gonflés parce que vous aurez bougé toute la journée. Ainsi, vous ne rentrerez pas chez vous avec une taille trop petite. Vous avez choisi ? Marchez avec pendant la journée pour être sûr à 100% qu’elles sont bonnes.

Tout ce que vous ressentez lorsque vous essayez vos chaussures de randonnée qui ne vous met pas à l’aise est amplifié pendant la marche.

Prêt pour l’aventure

2. Veste Hardshell

Sous la devise « le mauvais temps n’existe pas, les mauvais vêtements existent », la hardshell est le numéro 2 des musthaves absolus. Rien n’est plus ennuyeux que d’être trempé par une forte pluie et d’avoir froid. Êtes-vous convaincu que votre imperméable Hema fera l’affaire ? Malheureusement, nous vous conseillons de le laisser à la maison et d’investir dans une bonne veste hardshell si vous n’en avez pas encore…

Choisissez des coutures collées 

Choisissez une veste avec des coutures étanches. On le reconnaît au bord adhésif qui se trouve à côté des fermetures éclair. Si ce n’est pas le cas, il y a de fortes chances que la pluie pénètre à l’intérieur de votre veste et vous mouille davantage. Des marques dont nous sommes fans : Patagonia, Rab, Arc-Teryx, The North Face, Bergans, Vaude et Fjällräven.

Porter une hardshell sous la pluie et dans le vent

Une hardshell est vraiment destinée à vous protéger de la pluie et du vent. L’avantage de ce tissu relativement fin est qu’il a une grande respirabilité, de sorte que la sueur et la transpiration peuvent facilement sortir et que vous ne serez pas mouillé par votre propre sueur. C’est ce qui distingue une hardshell d’un imperméable standard. Ils sont souvent non respirants et hydrofuges au lieu d’être imperméables.

« Le mauvais temps n’existe pas, les mauvais vêtements oui.« 

Combinez avec un duvet

Pour ceux qui veulent vraiment bien faire, achetez une doudoune pour mettre sous votre hardshell. Une hardshell n’a pas initialement une fonction isolante mais une fonction protectrice, contre la pluie et le vent. Pour vous garder au chaud, le duvet est le moyen le plus fonctionnel et le plus rapide. L’avantage du duvet est qu’il maintient votre propre température corporelle. Même lorsque vous êtes assis ou debout pendant un moment, le duvet réagit à la chaleur de votre corps et la garde entre les plumes. Pensez à un canard sur l’eau : il garde sa chaleur corporelle entre ses plumes de duvet. Faites attention, mettez votre duvet lorsque vous êtes immobile ou que vous vous reposez. En marchant, un duvet est généralement trop chaud et on commence à transpirer. Résultat : votre duvet se mouille et vous avez toujours froid.

La bonne veste

3. Bâtons de marche

Oui, vous êtes encore jeune et en forme, alors il y a toutes les raisons de ne pas utiliser de bâtons. Faux ! Ceux qui se rendent en Islande se rendent service, ainsi qu’à leurs compagnons de voyage, en utilisant des bâtons. Nous expliquons ci-dessous pourquoi.

La sécurité d'abord

Un accident est vite arrivé, en randonnée aussi. Lorsque vous marchez, vous rencontrez toutes sortes de dangers sans vous en apercevoir. Même si la randonnée est relativement sûre par rapport aux autres sports de plein air, elle comporte toujours des risques. Comme en Islande vous serrez confrontés à de nombreux types de terrains différents, il est conseillé d’utiliser des bâtons de marche. Lorsque vous marchez sur des étendues glissantes ou étroites, les bâtons de marche vous donnent plus d’équilibre. Les bâtons de marche sont également très pratiques pour patauger dans les rivières ou les descentes raides. Plus vous maîtrisez votre équilibre, plus vous êtes en sécurité. 

Plus jamais de doigts gonflés 

Si vous marchez sans bâtons, vous aurez les doigts gonflés après quelques heures. Cela s’explique par le fait que vos doigts sont dirigés vers le bas lorsque vous marchez et que votre circulation sanguine se fait dans un seul sens : vers le bas. Comme vos mains pendent vers le bas, il faut plus d’efforts à votre corps pour laisser le sang remonter. Les bâtons de marche stimulent votre sang pour qu’il retourne plus vite à votre cœur, de telle sorte que vous n’aurez plus les doigts et les mains gonflés.

Conseil : ajustez bien vos bâtons de marche. Lorsque votre coude fait un angle de 90 degrés tout en tenant la poignée, vous avez la bonne hauteur.

TOUT EN UN: ATTELLE, SUPPORT DE SÉCHAGE ET PIQUET DE TENTE

Un bâton est bien plus qu’un simple bâton de marche. Il peut littéralement vous aider dans une situation d’urgence. Lorsque quelqu’un se casse la jambe, vous pouvez utiliser une canne comme attelle : faites en sorte que la canne soit la plus longue possible et placez-la du côté extérieur de la jambe cassée et attachez-la avec une ceinture, une corde ou du ruban adhésif autour de la jambe. De cette façon, la jambe est stabilisée et la cassure ne peut pas s’aggraver. Bien entendu, ne le faites que si la personne doit être déplacée en position couchée.

Avez-vous atteint le sommet d’un volcan et transpiré jusqu’à ce que vous soyez trempé ? Séchez votre chemise mouillée en l’accrochant à votre bâton. Mettez votre bâton dans le sable ou entre deux rochers et suspendez votre chemise pour la faire sécher. En cinq minutes, vous aurez à nouveau une chemise sèche !

Enfin, un bâton de marche est idéal comme piquet de tente de rechange. Vous êtes au milieu du trek et votre tente s’est brisée suite à une forte pluie ou une tempête. Utilisez alors votre bâton de marche pour la réparer ou comme poteau avant afin de garder au moins l’espace à l’avant de votre tente au sec. C’est un peu un puzzle, mais utilisez vos talents d’enfance et avant que vous ne vous en rendiez compte, vous aurez à nouveau un abri au sec.

Descente en toute sécurité avec des bâtons de marche

~ Sara Eenhoorn