Camping pour les nuls : voici comment monter une tente

Camping pour les nuls : voici comment monter une tente

Reading Time: 5 minutes
Camper en Islande

Camper pour la première fois peut parfois entraîner une certaine inquiétude. Alors que le camping et les vacances devraient être amusants. Pour vous aider à démarrer, nous vous présentons ci-dessous un plan d’installation de votre tente, étape par étape. Car sans tente, il n’y a pas de campement pour célébrer sa journée. Si vous suivez les instructions ci-dessous, vous pouvez être sûr que votre tente restera solide quel que soit le temps.

Étape 1. Esprit de collaboration

Avant de vous parler des piquets, des tendeurs et des autres éléments de la tente, nous aimerions prendre un moment pour réfléchir à quelque chose de complètement différent, à savoir l’état d’esprit et la coopération. Êtes-vous seul ? Vous remarquerez alors rapidement que vous manquez de mains et de pieds lorsque vous montez une tente. Cela peut entraîner une frustration inutile. Vous êtes deux ? Vous remarquerez peut-être alors que vous et votre partenaire avez des idées différentes sur le montage de votre tente. Dans les deux situations, vous serez très probablement confrontés à de nouveaux défis. Afin d’éviter les tensions et les frustrations, il est toujours important de réfléchir à votre approche à l’avance. Lisez toujours le manuel, prenez votre temps et restez positif : ça marchera !

Étape 2. Faites de la place

Avant d’étendre le tapis de sol, cherchez d’abord un endroit approprié. Ne mettez pas votre sac à dos ou d’autres affaires à l’endroit où vous voulez planter votre tente, mais faites en sorte que votre place soit complètement libre. Faites une estimation approximative de l’espace dont votre tente aura besoin et ajoutez un mètre de chaque côté qui servira à placer les tendeurs. Enlevez les grosses pierres et les branches et ne placez jamais votre tente à côté d’un buisson épineux. Des branches ou des épines peuvent facilement transpercer le tapis de sol.

Étape 3. Étendez votre tapis de sol

Étendez le tapis de sol, faites-le tout le temps et partout. Le tapis de sol protège la toile de la tente et le matelas contre l’humidité, les branches, les pierres et les épines. De plus, un tapis de sol fournit une isolation supplémentaire. Une fois le tapis de sol en place, étalez la tente dessus, le bout de la tente dans la bonne direction : contre le vent. Lorsque votre tente est sur le tapis de sol, repliez le tapis de sol vers l’intérieur pour empêcher l’eau de s’écouler dans votre tente.

Étape 4. Assemblez vos piquets de tente

Rassemblez vos piquets de tente. Assurez-vous qu’ils soient bien assemblés, puis placez-les le long du tapis de sol, afin de pouvoir les attraper facilement plus tard et les passer dans les boucles de la tente. Gardez vos piquets de tente aussi propres que possible en empêchant le sable (de lave) de s’infiltrer entre les jointures.

Étape 5. Montez votre toile intérieure

Montez votre toile intérieure selon le mode d’emploi en utilisant les piquets. Avec la plupart des tentes de trek, vous pouvez accrocher la toile intérieure aux piquets. Il existe des exceptions où les piquets doivent être fixés à l’intérieur de votre tente. N’oubliez pas d’attacher la corde au-dessus avec un nœud facile à défaire. Faites attention lorsque vous glissez vos piquets dans la bâche de votre tente, il y a des risques que vous la déchiriez.

Camper ensemble

Étape 6. Tendez bien votre tente (pas trop fort)

Montez votre tente intérieure avec les piquets avant de mettre la tente extérieure par-dessus. Cela permet d’éviter que votre tente ne soit emportée par le vent si vous n’y prêtez pas attention. Commencez par l’arrière, aux coins, puis faites les côtés et le devant. Utilisez de grosses pierres pour enfoncer vos sardines. Ne vous appuyez jamais sur un piquet, car vous le tordrez.

Disposez-vous d’une bâche extérieure dans laquelle il faut faire passer des poteaux et sur laquelle il faut fixer une toile intérieure ? Alors faites-le  dans l’autre sens. Montez d’abord votre tente extérieure, puis fixez votre tente intérieure. Pour attacher votre toile intérieure, rampez dans la tente et accrochez votre tente d’arrière en avant. Dans la plupart des cas, les crochets sont constitués d’une sorte de petits bâtons allongés (tente intérieure) et d’un œillet (tente extérieure). Faites glisser les supports dans les œillets. Moyen mnémotechnique : la lettre « i » passe par la lettre « o ».

Conseil: Il pleut ? Alors commencez toujours à monter votre tente extérieure. De cette façon, vous éviterez une tente intérieure humide et vous pourrez rapidement mettre vos affaires au sec… 

Étape 7. Montez votre tente extérieure

Maintenant, placez votre tente extérieure sur la toile intérieure. Assurez-vous que les tendeurs soient à l’extérieur et que les ouvertures de la tente se trouvent à l’endroit des ouvertures de la toile intérieure. Si vous êtes seul, placez d’abord la tente extérieure complètement par-dessus pour voir comment elle doit se placer. Si vous êtes deux, vous pouvez bien sûr y jeter un coup d’œil à l’avance en tenant la tente extérieure ensemble et en l’orientant exactement comme elle doit être placée.

Étape 8. Tension

Tendre

Votre tente est montée. Voici maintenant la touche finale. Avant cela, vous fermez les fermetures éclaires de la tente. Fixez d’abord les coins de la tente, puis prenez toutes les boucles des tendeurs et fixez-les avec une sardine. Accrochez la tente dans le sens de la couture. Pour les fermetures éclaires, il est préférable de tendre la tente en diagonal (en croix), ce qui évite d’exercer une trop forte pression sur la tente et, de cette façon, elle durera plus longtemps.

Tendeurs

Enfin, tendez les cordes. Ne les tendez pas trop, car cela pourrait provoquer la déchirure de votre tente. Déroulez les tendeurs s’ils sont encore enroulés et tendez-les aussi dans le sens de la couture. Fixez-les avec une sardine en dirigeant l’œil de la sardine vers l’extérieur. De cette façon, le tendeur ne glissera pas. Vous n’avez pas assez de sardine ? Faites la boucle de vos tendeurs plus grande afin qu’elle puisse être fixée autour d’une pierre ou d’un rocher.

Rappel : Alignés toujours bien vos tendeurs aux coutures 

Quelques conseils supplémentaires

  • Ne plantez jamais votre tente trop près de l’eau, sinon vous risquez de vous réveillerer le matin avec de l’eau dans votre tente.
  • Ne montez jamais votre tente le ventre vide, sinon vous risquez de vous évanouir en vous penchant et en vous relevant.
  • Avant de planter votre tente, regardez au dessus de vous : y a-t-il quelque chose de dangereux accroché aux arbres qui pourrait tomber sur votre tente ? Un ciel sombre se profile à l’horizon ?
  • N’utilisez des sardines pour terrain rocheux que lorsque c’est le cas. Sur un terrain meuble, votre tente risquerait de s’envoler.
  • N’achetez jamais votre tente dans un supermarché, elle est souvent de mauvaise qualité et présente un risque d’incendie.
  • Vérifiez la présence de tendeurs supplémentaires. Ils sont fixés à l’intérieur de votre bâche extérieure et peuvent être attachés en cas de vent fort pour plus de rigidité.
  • Fermez toujours votre tente le soir. De cette façon, vous évitez les souris et autres nuisibles de rentrer dans votre tente.
  • Lorsque vous repliez votre tente, laissez toujours les fermetures éclaires ouvertes. Cela permet d’éviter que les fermetures éclaires ne soient trop souvent pliées et ne se cassent.
Se relaxer au camp d’Emstrur (Islande)

~ Sara Eenhoorn