Comment traverser une rivière ?

Comment traverser une rivière ?

Reading Time: 4 minutes
Petite rivière

Toute personne qui traverse une rivière se sent comme un véritable aventurier. Et à juste titre, car où doit-on traverser une rivière à pied de nos jours ? Si vous n’avez jamais pataugé dans une rivière, il y a quelques points auxquels vous devez faire attention, car traverser une rivière n’est pas sans risque ! Nous vous expliquons ci-dessous ce à quoi vous devez faire attention. Accrochez-vous bien.

Sauter ou contourner

Quand une rivière n’est pas très large, on peut sauter par-dessus. Ce n’est possible que pour les rivières très basses et petites qui s’écoulent lentement. Vous avez l’intention de sauter ? Assurez-vous que votre sac est fermé et que tout ce qui se trouve à l’extérieur de votre sac est sécurisé. Utilisez vos bâtons de marche pour vous pousser et vous rattraper et veillez à atterrir avec les deux jambes pour ne pas vous blesser à la cheville. La rivière est un peu trop large ? Voyez d’abord si vous pouvez faire le tour de la rivière.

Pieds nus ou non ?

Marcher pieds nus dans la rivière semble très logique, mais ce n’est pas le cas. Il y a de fortes chances de s’égratigner les pieds sur des pierres pointues, des coquillages ou des rochers au fond de la rivière. En outre, les pieds nus ont moins d’adhérence au sol et les ampoules s’ouvrent plus rapidement. Vous voulez patauger dans une rivière tout en gardant vos chaussures de montagne au sec ? Enfilez dès lors vos chaussures d’eau (Teva’s) et accrochez vos chaussures de montagne autour de votre cou avec un nœud ferme.

Au sec de l’autre côté de la rive

Arriver au sec de l’autre côté 

Lorsque vous devez traverser une rivière haute et large, il est bien de ranger vos vêtements secs dans un compartiment ou un sac étanche sur le dessus de votre sac à dos. Cela vous évite de vous retrouver de l’autre côté à grelotter avec des vêtements mouillés et à devoir marcher sur des pieds gelés. Prenez également une serviette légère pour sécher vos pieds après la traversée de la rivière. Cela permet non seulement de garder vos chaussettes au sec mais aussi d’éviter de nouvelles ampoules.

Détacher son sac  

N’oubliez pas : détachez toujours complètement votre sac lorsque vous traversez une rivière. Si vous tombez et êtes emporté par le courant de la rivière, la force d’attraction de la rivière sera moindre et vous serez moins emporté. Ne détachez pas seulement votre ceinture de hanche, mais aussi votre ceinture de poitrine et toute autre ceinture supplémentaire autour de votre corps.

Dirigez votre regard vers l’horizon

Marcher à contre-courant 

Ceux qui marchent à contre-courant de la rivière ont plus de contrôle sur la force de la rivière et se tiennent plus fermement. Il faut donc toujours remonter la rivière et regarder à l’horizon. Regarder l’horizon vous donne plus d’équilibre et vous permet de mieux juger où marcher et où ne pas marcher.

Lorsque vous posez vos bâtons de marche fermement sur le sol, vous pouvez mieux jauger la profondeur de la rivière. 

Incertitude

En cas de doute, ne le faites pas. L’eau est une force de la nature extrêmement puissante. Si vous pensez que vous maîtrisez l’eau, regardez à nouveau le film Titanic… Si vous avez peur ou n’êtes pas sûr de vouloir passer une rivière à gué, attendez de rencontrer quelqu’un qui puisse vous aider. Il n’y a personne dans les environs qui puisse traverser la rivière avec vous et vous devez traverser ? Alors marchez d’abord le long de la rivière pour voir où se trouve le bon croisement et soyez méthodique. Inspirez et expirez, le sac en vrac, les bâtons de marche serrés, le pantalon relevé et regardez l’horizon. Vous pouvez le faire.

Panique froide

L’eau de fonte peut être assez froide, si froide que vous pouvez sentir vos pieds presque gelés lorsque vous traversez une rivière. Vous pouvez l’ atténuer en prêtant attention à votre respiration. Inspirez profondément par la bouche et expirez longuement par le nez en vous concentrant sur votre respiration tout le temps. Grâce à une respiration consciente et connectée, vous stimulez l’apport d’oxygène à vos membres et vos vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui réduit la douleur et les crampes.. 

Attention au courant

~ Sara Eenhoorn