Je rêvais de découvrir l’Islande, cette île mystérieuse aux airs de bout du monde

Je rêvais de découvrir l’Islande, cette île mystérieuse aux airs de bout du monde

Des mois, des années, que je rêvais de découvrir l’Islande. Cette petite île à la limite entre l’Océan Atlantique et l’Océan Arctique. Épris de la Nature, passionnés de randonnées itinérantes, adeptes des bivouacs, lorsque nous avons découvert le concept proposé par Les Nordic Nomads, ce fut comme une évidence. Nous nous sommes inscrits sans aucune hésitation. C’était l’occasion pour nous de partir à la découverte de ce pays si fascinant, en amoureux.

Et bien, ce road trip fut encore plus merveilleux que tout ce que j’avais pu imaginer. Alors quels mots pour résumer cette fabuleuse aventure sur cette île mystérieuse aux airs de bout du monde ?

Des mois, des années, que je rêvais de découvrir l’Islande
Des mois, des années, que je rêvais de découvrir l’Islande

A peine sortis de l’aéroport, que tout était déjà féérique… l’ambiance, la météo, les paysages, les couleurs… en un instant, comme d’un coup de baguette magique, nous avons été déconnectés de notre quotidien ! Et une fois notre équipement récupéré auprès de la sympathique équipe des Nordic
Nomads, les derniers conseils reçus, tout juste le temps d’enfiler une veste chaude (oui, le contraste avec les 36°C de la région toulousaine que nous venions de quitter a été saisissant), sans perdre une seconde de plus, notre aventure a débuté !

uN EXCELLENT VOYAGE

Tout était parfaitement pensé pour que nous passions un excellent voyage :

  • Un véhicule 4×4, parfait pour emprunter les routes, pistes et chemins de notre parcours. Nous avons même traversé, et retraversé, une rivière à la suite d’une petite erreur de programmation dans notre GPS !
  • Une tente de toit avec le nécessaire pour le couchage, juste ce qu’il faut pour bien dormir dans des campings idéalement choisis et nous remettre de nos trépidantes journées. Nous avons tout particulièrement apprécié les deux duvets supplémentaires, bien utiles pour affronter la froideur des nuits islandaises de la mi-septembre !
  • Tout l’équipement pour préparer nos repas et déjeuners en plein air… ou à l’abri dans la voiture selon les caprices de la météo !
  • Un road book rempli de bons conseils et de suggestions de sites à découvrir, accompagné d’un GPS avec les parcours quotidiens enregistrés.

Bref, nous n’avions plus qu’à nous laisser guider… et profiter ! Tout en ayant, la liberté totale de suivre ou non les trajets proposés et d’aller au gré de nos envies et à notre rythme.

NN_Iceland22_SjoerdBracke_HR276
NN_Iceland22_SjoerdBracke_HR280
NN_Iceland22_SjoerdBracke_HR310

une nouvelle aventure en terre inconnue

Chaque jour a été une nouvelle aventure en terre inconnue, avec sa dose d’émotions, de frissons, son lot de découvertes, des images époustouflantes… sans oublier des odeurs nauséabondes de soufre ! De ce voyage, je retiendrai les centaines de kilomètres parcourus (2 555 quand même !) au volant de notre 4×4, durant sept jours, les yeux grands ouverts, pour ne pas perdre un instant de ces paysages de feu et de glace, qui se sont succédés et qui nous ont souvent laissé sans voix. Et ce plaisir de rouler sur ces pistes interminables, au milieu de décors immenses, presque irréels, dans une atmosphère si particulière, et parfois sans croiser le moindre véhicule pendant des heures.

Je me souviendrai des dizaines de kilomètres de marche chaque jour, pour découvrir les sites emblématiques et les trésors cachés du pays, pour plonger dans l’ambiance de ces terres si différentes et variées. Nous nous sentions si petits au milieu de ces étendues immenses. Je garderai en mémoire toutes ces cascades, la force et la puissance, le bruit assourdissant et le crachin projeté par certaines, la finesse et la délicatesse d’autres.

Le soir où les aurores boréales sont venues dansées dans le ciel étoilé, pour le plus grand plaisir de nos yeux. La beauté des lagons glaciaires, le contraste des icebergs échoués sur la plage de sable noir tels des diamants sous les rayons du soleil, des pierres et roches taillées par la nature, comme si elles avaient été sculptées par un artiste. Nos fabuleuses rencontres avec les phoques, entre deux parties de cache-cache, avec les dauphins joueurs, qui allaient et venaient autour du bateau, et enfin, avec le baleines, qui se sont faites désirées mais qui ont fini par se montrer pour nous offrir un spectacle aussi bref qu’impressionnant. Et cette petite parenthèse dans les bains chauds naturels, pause relaxante dans l’eau fumante d’un bleu laiteux, au milieu de rien, dans un décor de rêve.

Je n’oublierai pas les côtes découpées par les fjords, les Hautes Terres désertiques, les volcans, les coulées de lave et leurs fumées qui s’échappent encore, les glaciers, les montagnes, les plateaux tantôt lunaires, puis rougeâtres, les étendues de toundra verdoyantes, les fumeroles rejetant du soufre, les geysers et les cratères d’eau bouillonnante, tous ces paysages changeants, aux milles couleurs, qui ont défilés devant nous au fil de jour. Et bien sûr les chevaux islandais aux robes de couleurs variées, mais surtout, les moutons par milliers, présents partout, parfois même un peu trop prêts des routes !

Ces sept jours ont défilé à cent à l’heure, les réveils étaient très matinaux et les couchers tardifs, mais nous sommes repartis sans frustration, avec le sentiment d’avoir fait le tour des plus belles choses à découvrir, profiter de chaque instant, et la tête remplie de beaux
souvenirs.

Un très grand merci à toute l’équipe des Nordic Nomads, grâce à qui nous avons pu réaliser ce road trip inoubliable. Il nous reste maintenant l’envie folle de repartir à l’aventure…

Écrit par Nordic Nomad Delphine Tschirhart