Randonner en Islande, que prendre avec moi ?

Randonner en Islande, que prendre avec moi ?

Reading Time: 8 minutes

Hourra ! Votre voyage en Islande est réservé et vous pouvez vous réjouir de vivre l’aventure de votre vie. Préparer un voyage en Islande n’est pas la même chose que de faire sa valise pour un voyage en ville à Londres ou un voyage en sac à dos à travers l’Asie. Bien sûr, comme dans tout pays, il faut tenir compte de la saison pendant laquelle on y va et des conditions météorologiques, mais l’Islande exige un peu plus de préparation que cela. Vous trouverez ci-dessous une brève explication et une liste complète de ce que vous devez emporter avec vous pour un voyage à pied en Islande pendant les mois d’été (juin-août).

Des bonnes chaussures de randonnée

Comme l’Islande se compose principalement de terrains rocheux, de champs de lave noire et de hauts volcans, il est indispensable de porter de bonnes chaussures de randonnée imperméables. Les chaussures de randonnée de catégorie B ou B/C vous offrent une sécurité et un confort optimal pour vous déplacer dans ce paysage accidenté avec un sac à dos lourd. Pourquoi des chaussures si lourdes ? Parce que les chaussures de cette catégorie sont plus rigides et offrent suffisamment d’adhérence pour marcher sur des terrains accidentés, comme les plaines enneigées ou les rochers de lave. De plus, les chaussures de cette catégorie vous offrent plus de sécurité en hauteur. Comme le temps est changeant et que vous pouvez facilement vivre quatre saisons en une journée, il est essentiel de porter des chaussures imperméables à l’eau grâce au GoreTex (GTX) ou Techdry.

Bâtons de marche

Peut-être êtes-vous enclin à sauter ce paragraphe parce que vous pensez que les bâtons sont réservées aux personnes âgées. Cependant, vous feriez mieux de vous sortir cette image de la tête rapidement, car l’utilisation de bâtons en Islande va vous apporter beaucoup d’avantages. Pour commencer, il faut garder l’équilibre sur les tronçons abrupts et les corniches étroites. De plus, les bâtons assurent la stabilité lors de la traversée d’une rivière et évitent que vos doigts ne gonflent. Ce dernier parce que votre sang peut retourner plus rapidement à votre cœur lorsque vos bras font un angle de 90 degrés. Le sang peut être mieux évacué. Les bâtons de marche peuvent également servir de support de séchage, de piquet de tente ou d’attelle en cas de jambe ou de cheville cassée. Multifonctionnel !

Vêtements imperméables

Rien n’est plus ennuyeux que d’avoir froid et d’être mouillé pendant une forte pluie. Partant de l’idée que « le mauvais temps n’existe pas, les bons vêtements existent », nous vous conseillons d’investir dans de bons vêtements imperméables tels qu’une veste hardshell et un pantalon de pluie. Non seulement ils vous gardent au sec, mais ils vous permettent aussi de vous refroidir moins vite en cas de vent fort. 

Sous-vêtements en laine

Le plus grand avantage de la laine est qu’elle retient la chaleur et sent mauvais moins rapidement. Vous partez en randonnée en Islande pendant une semaine ? Choisissez ensuite des sous-vêtements en laine. Vous ne supportez pas la laine ? Heureusement, il existe aussi des alternatives qui contiennent de la laine mais qui ne chatouillent pas, comme la laine de mérinos. Les marques connues pour cela sont Superdry, Dilling et Icebreaker. Ceux qui veulent bien faire les choses emportent un pull islandais ou en achètent un à Reykjavik. Un tel pull vous tiendra super chaud pendant les petites pauses et au camp de base.

L’avantage de la laine est qu’elle ne pue pas, sèche rapidement et vous tient super chaud.

Pull en laine

Lunettes de soleil et crème solaire

Tout randonneur visitant l’Islande doit apporter des lunettes de soleil et de la crème solaire. Lorsque vous marchez longtemps dans les plaines enneigées, vous pouvez abimer vos yeux parce que la neige reflète la lumière du soleil. Alors ne vous contentez pas de mettre de la crème solaire, mais portez aussi des lunettes de soleil (catégorie 3).

Manger et boire

La bonne alimentation

Penser à son alimentation est une partie importante d’une bonne préparation pour faire de la randonnée en montagne. Parce que vous ne voudriez pas prendre trop dans votre sac à dos et vous retrouver à la fin du voyage avec un sac de nourriture encore à moitié plein, mais vous ne voudriez pas non plus en prendre trop peu et découvrir à mi-chemin d’une randonnée en montagne qu’il ne vous reste pas assez de nourriture pour terminer votre randonnée. C’est pourquoi il est important de bien réfléchir à la nourriture dont votre corps a besoin et en quelle quantité.

Opter pour une alimentation riche en protéines et en glucides

Comme vous brûlez beaucoup de sucres et de graisses en marchant, il est conseillé de choisir autant que possible des aliments riches en protéines et en glucides. Les aliments riches en protéines et en glucides sains maintiennent votre taux de sucre plus longtemps et assurent une bonne récupération musculaire. Pour les repas principaux, vous pouvez choisir des aliments secs de la marque Adventure Food, par exemple. Avec ces sacs, vous aurez votre repas prêt en un rien de temps. Pratique si vous avez eu une longue journée et n’avez pas envie de cuisiner ou si vous voulez manger quelque chose rapidement en cas d’orage. Apportez également suffisamment d’en-cas pour manger entre les repas, tels que : des barres granola (barres cliffbars et nākd), des barres protéinées, des noix, des fruits secs, du chocolat noir et des dattes.

Mangez régulièrement tout au long de la journée, et pas seulement quand vous avez faim. Ainsi, vous conservez suffisamment d’énergie tout au long de la journée et vous évitez le coup de fatigue où vous ne pourrez soudainement plus mettre un pied devant l’autre.

Boire beaucoup d'eau

Il est toujours important de boire suffisamment, surtout si vous faites une (longue) marche quand il fait chaud. Par conséquent, buvez au moins 2 litres d’eau par jour et buvez régulièrement de petites gorgées. En tout cas, il est important de ne pas attendre d’avoir soif pour boire. Ce sera trop tard et vous risquez alors des crampes musculaires ou de la fatigue. Si vous buvez vraiment trop peu, vous pouvez même souffrir de symptômes de déshydratation tels que maux de tête, vertiges et nausées. Il est essentiel de boire suffisamment, surtout lorsqu’il fait chaud. En règle générale, veillez à boire quelques grandes gorgées toutes les 15 minutes. Choisissez de préférence de l’eau ou une boisson isotonique (énergétique) pour sportifs. L’alcool est hors de question, car il retire l’humidité de votre corps. Même à basse température, vous perdez de l’humidité, surtout par la respiration. De fait, veillez à boire suffisamment par temps froid ou pluvieux. 

Watersandalen

Buff, ducktape, hadex et une pierre à feu

Un buff?

Un buff (un cache-cou) est une sorte bandeau qui peut avoir beaucoup d’utilité. Vous pouvez le porter de 9 façons différentes et le plus grand avantage est qu’il garde votre tête et votre cou au chaud. Il évacue également la sueur, ce qui permet de ne pas avoir froid aussi rapidement. Vous pouvez également porter votre buff sous votre chapeau pour avoir plus de chaleur. C’est vraiment idéal et vous allez en être très satisfait.

Ducktape

Mon préféré. Avec du scotch, vous pouvez littéralement tout faire : coller des semelles de chaussures, réparer des tentes, boucher un trou dans votre tapis de sol, attacher votre housse de pluie à votre sac à dos, réparer des bandages, scotcher vos pieds pour éviter les ampoules, créer une attelle, réparer votre bâton, rendre vos chaussures imperméables… et bien plus encore. Vous avez un problème à résoudre et vous ne le connaissez pas ? Utilisez du ruban adhésif !

Conseil: N’apportez pas tout le rouleau de ruban adhésif, ce n’est généralement pas nécessaire. Enroulez quelques mètres du rouleau autour de votre bouteille d’eau avant le départ, cela vous fera gagner beaucoup de poids et d’espace. 

Pierre à feu

Cela nous arrive à tous parfois : vous voulez allumer votre brûleur à gaz mais vous n’avez plus de gaz ou vos allumettes sont mouillées et vous ne pouvez plus les utiliser. Parce que vous ne pouvez pas (et ne voulez pas) être sans nourriture en Islande, la pierre à feu vous permettra de faire du feu n’importe quand et n’importe où.

Hadex en gouttes

Comme vous ne pouvez pas boire dans toutes les rivières pendant votre randonnée, il est intéressant d’apporter des gouttes de hadex. Vous utilisez ces gouttes de chlore pour purifier votre eau afin que vous puissiez la boire en toute sécurité partout. Si vous trouvez le léger gout de chlore gênant, vous pouvez également opter pour un système de purification d’eau ou des tablettes de purification d’eau. Un peu plus de tracas, mais pas d’arrière-goût bizarre.

Quoi d’autre ?

Vous trouverez ci-dessous une liste complète des affaires à emporter lors de vos randonnées en Islande. Nous vous conseillons de prendre le temps d’acheter vos équipements et de vous rendre dans un magasin spécialisé en outdoor comme A.S. Adventure (Belgique). Ils peuvent vous donner d’excellents conseils sur les produits et les vêtements dont vous aurez besoin pour une aventure réussie.

Conseil : Faites vos achats au début du printemps si possible, mais n’attendez pas la fin de l’été. Au début du printemps, la plupart des produits d’hiver sont en vente, donc ça vous permet de faire vos achats à moindre coût pour vos équipements d’été…

Chaussures

  • Bottines de marche très imperméables de type B ou B/C, de préférence avec une membrane GoreTex
  • Chaussettes de marche et chaussettes épaisses (la laine reste chaude même si elle est mouillée)
  • Sandales d’eau / chaussures d’eau, par exemple Teva’s (pour les traversées de rivières)
  • Sandales (pour les sources chaudes)

Hauts

  • Veste Hardshell (contre l’eau et le vent)
  • Veste Softshell (résistant à l’eau mais pas imperméable)
  • Pull chaud / polaire (pas de coton)
  • T-shirts (longues/courtes manches)
  • Veste en duvet ou en polaire pour le camp
  • Sous-vêtements thermiques (en laine de mérinos par exemple)

Bas

  • Pantalon de marche (séchage rapide)
  • Pantalon de pluie
  • Sous-vêtements thermiques (laine de mérinos)
  • Sous-vêtements

Accessoires

  • Chapeau et/ou casquette
  • Buff 
  • Gants ou mitaines, de préférence résistants à l’eau ou imperméables
  • Lunettes de soleil (catégorie 3 minimum)

Nécessaire de toilette

  • Trousse de toilette (produits de base aussi petits que possible)
  • Masque (covid)
  • Gel hydroalcoolique
  • Serviette en microfibres
  • Maillots de bain
  • Crème solaire 30+ (très chère en Islande)
  • Médicaments + manuel (très chers en Islande)
  • Papier WC 1x (biodégradable)
  • Trousse de premiers secours (avec sparadraps, ruban adhésif de sport et couverture de survie)
  • Shampoing (petit), brosse à dents et dentifrice max 100 à 150ml (biodégradable)
  • Masque de sommeil (soleil 24h/24)
  • Gouttelettes ou comprimés de purification d’eau HADEX

Matos

  • Pochettes imperméables (notamment au fond de votre sac à dos lors de la traversée des rivières)
  • Des bâtons de marche ! (très important pour traverser les rivières et les plaines enneigées)
  • Camelbag/gourdes 2L (ou 2x 1L) gourde thermo optionnel
  • Caméra/GoPro
  • Une housse de pluie pour votre sac à dos
  • Batterie portable, min. 10 000 max. 20 000 mAh et câble de chargement
  • Prenez des couronnes islandaises (pour les douches ou un petit en-cas)
  • Sacs de congélation en plastique pour l’électronique/mobile + 1 sac poubelle (déchets)
  • Ruban adhésif et/ou un morceau de corde/paracord (1 mètre)
  • Passeport/carte d’identité, carte d’assurance maladie, carte de débit, argent
  • Billets d’avion et confirmation de vol
  • Des en-cas sains, par exemple : Barres granola, fruits secs, noix (surtout riches en protéines et en glucides)
  • Pierre à feu

Matériel de camping

  • Tente trois saisons solide et légère (piquets en aluminium)
  • Sac de couchage chaud (température de confort minimum 0 degré)
  • Matelas (valeur R d’isolation au moins 3)
  • Grand sac à dos (femme : 55L – 65L/homme : 65L – 75L) max 15kg
  • Set de cuisine
  • Couverts (légers)
  • Couteau de poche
  • Sardines de roche extra
  • Sac en soie et oreiller gonflable
  • Lampe frontale ou petite lampe de poche
  • Jeux pour dans la tente

Prêt pour l’aventure ? 

Bien préparé pour le voyage

~ Sara Eenhoorn