Éviter les ampoules

Éviter les ampoules

Reading Time: 5 minutes
Prévenir les problèmes

Ça commence par une sensation de brûlure à l’arrière du talon, sur l’orteil ou sous le pied. Et soudain, elle est là : l’ampoule. Ça fait mal, surtout lorsque l’ampoule éclate et se frotte contre votre chaussette. Ça peut même arriver au meilleur randonneur, alors ne vous inquiétez pas si vous débutez une randonnée en montagne et que vous venez d’acheter de nouvelles chaussures. Heureusement, il existe des moyens de prévenir les ampoules. Voici quelques conseils.

Acheter des chaussettes de randonnée

Lorsque vous achetez de nouvelles chaussures de randonnée, on vous conseille souvent, à la fin, d’acheter également une paire de chaussettes de randonnée. Bien que vos chaussures vous coûteront probablement beaucoup d’argent, je vous conseille d’investir dans au moins une paire de bonnes chaussettes de randonnée. Les chaussettes de marche de la marque Falke ou Bridgedale sont sans couture, offrent un soutien supplémentaire au niveau du cou-de-pied et de la cheville, empêchent les odeurs désagréables de s’infiltrer, sèchent rapidement et sont dotées d’un rembourrage supplémentaire (confort supplémentaire) aux endroits où votre pied est le plus sollicité, comme sous le pied et au niveau du talon. Avec des chaussettes de randonnée, vous pouvez également éviter de nombreuses autres douleurs. Un autre avantage est qu’elles durent généralement longtemps et que vous avez le choix entre différents matériaux adaptés au climat dans lequel vous allez vous trouver.

N’utilisez pas de chaussettes en coton. Les chaussettes en coton ont des coutures, retiennent les bactéries et évacuent mal la sueur, ce qui augmente le risque de mauvaises odeurs et d’infections.

Assurez-vous d’avoir la bonne taille de chaussures 

Les ampoules sont causées par une trop grande friction dans la chaussure. Cela peut se produire lorsque vos chaussures sont trop grandes : vous avez trop d’espace dans votre chaussure pour que votre pied soit bien immobile, en descendant et en remontant, il heurtera toujours l’avant ou l’arrière. Au début, on ne le remarque pas encore, mais après quelques kilomètres, on a une sensation de brûlure qui présage l’apparition d’une ampoule. Assurez-vous que votre chaussure soit 0,5 cm plus grande que votre taille réelle, ainsi votre chaussure ne sera jamais trop grande et vos pieds gonflés et chauds rentreront encore dans votre chaussure après 6 heures de marche. Bien sûr, l’inverse est également vrai : des chaussures trop petites provoquent aussi des ampoules.

Choisir la bonne taille de chaussures

Enlevez vos chaussettes régulièrement

Lorsque des grains de sable, de la poussière ou des cailloux restent dans vos chaussettes, cela peut provoquer une irritation dans la chaussure à un moment donné. Tout ce que vous ressentez légèrement au début est amplifié après quelques heures. Vous hésitez à vous arrêter pour enlever vos chaussures ? Faites-le et retirez vos chaussettes à l’envers et enlevez également la semelle de votre chaussure pour vérifier qu’elle ne contient rien.

Changer les chaussettes mouillées

Si vos chaussettes sont mouillées à cause de la sueur ou parce que vous avez accidentellement marché dans une rivière ou une flaque trop profonde, changez vos chaussettes pour une paire sèche. Les chaussettes mouillées frottent et se déforment plus rapidement dans votre chaussure. De plus, les chaussettes mouillées attirent les bactéries et ramollissent votre peau, la rendant plus vulnérable aux ampoules.

Ruban adhésif préventif

Vous avez vraiment peur de vous faire des ampoules dans de nouvelles chaussures ? Scotchez vos talons et l’intérieur de votre pied avec votre gros orteil. Même si vous n’avez pas encore d’ampoules, cette couche supplémentaire vous évitera d’en avoir dans la nouvelle chaussure encore rigide. Laissez la bande en place jusqu’à ce qu’elle tombe. Ne retirez pas le ruban adhésif comme ça, car vous risquez d’arracher la peau qui s’est ramollie. Il suffit d’attendre qu’il se décolle tout seul.

Le tape préventif contre les ampoules se fait par étapes. Vous commencez en dehors de la zone vulnérable. La deuxième bande chevauche un peu la première. En fonction de la partie à scotcher, vous continuez à coller des bandes jusqu’à ce que vous ayez passé la partie douloureuse. Veillez à ce que le tape ne crée pas de plis, car ceux-ci provoquent des ampoules.

Pour éviter que la colle ne colle à vos chaussettes, vous pouvez mettre un peu de talc sur le ruban adhésif.

Prenez soin de vos pieds

Lorsque votre peau est plus épaisse, vous avez moins de chances de vous faire des ampoules. Bien sûr, vous pouvez développer ça en mettant souvent vos chaussures. Si vous comptez le faire, commencez à temps, environ quatre semaines avant le départ. Prenez soin de vos pieds le soir avant d’aller vous promener avec le Kamferspiritus ou d’autres produits de soins des pieds. La peau sera ainsi nourrie et plus épaisse, ce qui réduira le risque de formation d’ampoules. Transpirez-vous beaucoup des pieds pendant ou après votre randonnée ? Utilisez alors la poudre pour pieds Care Plus (le talc pour bébé fonctionne également), poudrez bien la plante de vos pieds et mettez ensuite votre chaussette. Faites-le lorsque vous êtes près de vos chaussettes et de vos chaussures, sinon vous aurez des traces blanches dans toute la maison.

Laissez vos chaussettes sécher de temps en temps

Faites des soins de pieds : massez vos pieds avant et après la marche, veillez à ce qu’ils restent propres et coupez vos ongles courts.

Une ampoule ?

Grosses ampoules avec du pus

Vous pouvez percer des ampoules, ou les recouvrir avec des sparadraps (pour ampoules). Il est préférable de percer les grandes ampoules contenant du liquide. Dans le cas de petites ampoules, sans pus, les recouvrir avec un sparadrap est suffisant. Si vous voulez percer une ampoule, lavez-vous d’abord les mains et stérilisez l’aiguille. Faites-le avec de l’alcool. Si vous n’avez pas cela avec vous, vous pouvez le faire avec le feu.

Désinfectez de préférence une aiguille dans une flamme bleue. Le feu jaune contient encore beaucoup de particules de suie qui peuvent provoquer une inflammation.

Percez toujours le côté (jamais le haut) de l’ampoule. Éliminez autant de liquide que possible avec une gaze stérile ou un mouchoir propre. Laissez la peau autant entière que possible. Il y a toujours un risque d’infection, alors travaillez proprement.

Petites ampoules sans pus

Les petites ampoules qui ne vous dérangent pas tant que ça peuvent être couvertes. Vous pouvez le faire avec des pansements spéciaux de la marque Compeed, par exemple. Ces pansements contiennent généralement une substance qui attire l’humidité, de sorte que l’ampoule est, pour ainsi dire, vidée. En outre, ils contiennent souvent des substances analgésiques légères. N’essayez jamais de détacher ces pansements de la peau. Ils sont censés se décoller seuls après quelques jours.

Profitez de la promenade

~ Sara Eenhoorn